Comment protéger votre peau tout en respectant l’environnement ?

crème solaire

Il est essentiel de protéger sa peau contre les effets nocifs des rayons UVA/UVC, mais pas à n’importe quel prix. En effet, certaines crèmes solaires ont un impact dévastateur sur l’environnement.

La crème solaire : un must pour protéger sa peau !

Même si les risques liés à l’exposition au soleil sont à leur maximum en été, ils restent présents toute l’année. En effet, les rayons UV sont à l’origine de nombreux problèmes de peau, à commencer par les brûlures. Les UVA, émis tout au long de la journée, ont la capacité de pénétrer la peau et de provoquer des lésions, visibles ou non, qui augmentent le risque de cancer de la peau ou de mélanome. À long terme, une peau qui absorbe fréquemment ces rayons, vieillit prématurément, présentant des signes de vieillissement tels que des rides et diverses taches, notamment des taches brunes. Les rayons UVB, qui sont présents, même lorsque le soleil n’est pas visiblement fort, peuvent néanmoins laisser des dommages superficiels sur la peau. Porter un chapeau ou se couvrir est une première barrière pour protéger sa peau, mais ce n’est pas suffisant et l’efficacité est incertaine. L’utilisation d’une crème solaire est essentielle pour préserver la santé et la beauté de votre peau et la meilleure crème solaire a un facteur de protection d’au moins 30. Si vous avez une peau grasse ou mixte, optez pour des crèmes solaires non comédogènes afin de prévenir l’apparition de l’acné.

Protection de la peau et respect de l’environnement : quel est le lien ?

Avant 2008, l’impact de l’utilisation des crèmes solaires classiques sur l’environnement n’était pas démontré, bien que soupçonné. Cette année-là, une équipe de chercheurs italiens a publié une étude mettant en évidence l’impact environnemental de certains composants des crèmes solaires. Les expériences menées par l’équipe dans le cadre de cette étude leur ont permis de déduire que le déversement de crème solaire dans l’océan est en partie responsable du blanchiment des coraux. Des études ultérieures ont estimé la quantité de crème solaire en question à 25 000 tonnes par an. La menace qui pèse sur tous les récifs coralliens du monde est élevée, puisque les chiffres montrent qu’environ 1 litre de crème solaire par seconde est dilué dans l’océan et que 10 % des coraux de la planète sont actuellement menacés. Lorsque vous vous baignez dans la mer, 25 % des ingrédients de votre crème solaire sont dispersés au bout de 20 minutes et peuvent atteindre les coraux, les blanchir et provoquer leur mort en seulement 48 heures. Or, l’extinction des récifs coralliens a un impact sur la faune sous-marine, car 25% des espèces sous-marines survivent grâce aux coraux. Face à ces enjeux, le choix de la meilleure crème solaire ne repose plus sur l’indice de protection et ses performances en tant que cosmétique, mais aussi sur sa composition respectueuse de l’environnement.

Comment choisir une crème solaire respectueuse de l’environnement ?

Les filtres solaires ont deux origines : organique et chimique. Les filtres organiques sont constitués de particules métalliques et sont souvent utilisés dans les crèmes solaires biologiques pour remplacer les filtres chimiques, qui sont très toxiques. Notez que pour qu’un produit soit certifié par un label, 95 % de sa composition doit être d’origine naturelle. Opter pour une crème solaire certifiée bio est donc le choix le plus simple pour s’assurer d’avoir la meilleure crème solaire qui ne soit pas nocive pour la vie marine. Biologique ou non, les chercheurs suggèrent que plus la liste de composition est longue, plus le produit contient d’ingrédients chimiques, 20 étant l’idéal. Le benzophénone-3, l’octocrylène et le salicylate d’éthylhexyle sont les composants à éviter dans tous les cas, ces molécules chimiques toxiques sont celles qui contribuent le plus à l’extinction des coraux. Les perturbateurs endocriniens, dont le paraben est le plus connu, sont également à éviter si vous cherchez la meilleure crème solaire pour la planète. Outre le paraben, l’oxybenzone est aussi un perturbateur endocrinien que l’on retrouve souvent dans les crèmes solaires. En plus de vous exposer à des problèmes de santé, ces ingrédients sont aussi reprotoxiques pour les espèces marines et peuvent donc menacer leur reproduction.

 

Comment choisir son soin de nuit en fonction de son type de peau ?
Comment appliquer et soigner votre maquillage pour qu’il dure plus longtemps ?