Pourquoi faut-il toujours appliquer un spray thermo-protecteur avant un brushing ?

Lorsqu’on part à la plage, l’élément essentiel est la protection solaire. Il sert à bloquer l’incidence de l’action solaire sur la peau. Mais si on protège la peau de la chaleur, pourquoi ne pas envisager un protecteur capillaire thermique ? C’est une erreur de penser qu’un sans rinçage suffit à protéger les cheveux. Le protecteur thermique doit faire partie de la routine beauté. Cet outil est sans égal pour la santé des cheveux. Pourquoi l’appliquer aux cheveux ?

L’importance d’un produit thermo-protecteur

Vous devez utiliser un spray thermo-protecteur à chaque fois que vous faites face à une brosse, un fer plat ou un fer à friser. En plus de protéger la santé de vos cheveux, il augmente également la durabilité de la coiffure. Il protège contre les frisottis et peut même donner forme à votre look. Les fils minces nécessitent un écran thermique qui ne pèse pas, ne vaporise pas ou ne liquide pas. Cela ne peut pas être hydratant. Mais cela vaut la peine d’avoir une base de protéines synthétiques, végétales ou naturelles. Les plus épais demandent un produit plus nutritif. Les cheveux bouclés se marient bien avec un protecteur thermique à action anti-frisottis, qui aide à protéger contre l’humidité. Il est important d’appliquer le produit à chaque fois que vous utilisez un outil thermique : babyliss, fer plat ou même un sèche-cheveux. Le protecteur thermique crée une barrière. En plus de protéger de la chaleur et de faciliter le séchage, il crée un film sur les cheveux, qui protégera les mèches même des rayons UV.

L’action du protecteur thermique 

L’action du protecteur thermique capillaire crée une couche protectrice autour de la fibre capillaire. Cette couche fait que la chaleur émanant du fer plat et du sèche-cheveux agit moins intensément sur la mèche de cheveux. Elle endommage moins sa structure. Ainsi, le protecteur thermique rend les cheveux moins secs. Ce qui permet de lutter contre ces fameux problèmes qui nous irritent, par exemple, les pointes fourchues. Un bon conseil est de chauffer un peu le produit avec vos propres mains avant de l’appliquer sur les cheveux. Ce qui améliorera son action, car le produit est activé par la chaleur.

Mode d’application

Pour commencer, essuyez l’excès d’humidité des mèches avec une serviette. Alors, n’abusez pas du produit. L’application doit être faite en petites quantités. Vous devez chauffer le bouclier thermique dans vos mains avant de l’appliquer sur les cheveux humides. L’exagération peut peser. Pour la mousse, calculez la mousse équivalente à la taille d’un œuf, à donner ou à prendre. Pour les crèmes, utilisez l’équivalent d’une noisette. Enfin, il est important d’utiliser un peigne pour bien répartir le produit dans la fibre capillaire.

Cheveux : 3 gestes 100% naturels pour lutter contre les pellicules !
Serre-tête : le nouvel accessoire à la mode qui nous rappelle notre enfance !